La Belgariade, chant 2 : La Reine des sortilèges de David Eddings

5 Mar
Couverture de La Reine des sortilèges

Queen of Sorcery (traduit par Dominique Haas) – Pocket (Fantasy) – 1990 – 415 pages

Horreur! Le dieu pervers, Torak, va s’éveiller ! Les temps sont venus, l’univers vacille et Belgarath se hâte: il n’est que temps de retrouver l’Orbe d’Aldur, le joyau du destin, qui peut sauver les hommes de la colère des dieux. De la brumeuse Arendie à la putride Nyissie, patrie des Hommes-Serpents, Belgarath entraîne Garion sur une route semée d’embûches. Garion, le petit paysan qui n’a jamais cru aux sorts, ne sent pas la haine qui le menace, ne comprend pas ces femmes qui se pressent autour de lui: une pour l’instruire, une pour le séduire, une pour le réconcilier avec les pouvoirs dont il ne veut pas…

Est-ce lui, l’Enfant de Lumière, le descendant des rois de Riva, l’enfant marqué par les présages, de toute éternité, pour affronter Torak? Encore faut-il qu’il entende la Voix de la Prophétie qui lui parle en esprit. Sinon les sectateurs du dieu défiguré, dans leur soif de vengeance, pourraient bien s’emparer de lui et l’offrir à leur maître, à l’instant même où il s’éveillera !

Mon avis

Mes études occupent une très grande partie de mon temps, mais pour cause de mémoire de poisson rouge (et il faut bien prendre le temps de relaxer aussi), j’ai directement enchaîné le tome 2 de La Belgariade après ma lecture du premier tome. J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir la petite clique d’aventuriers et je dois dire que ce deuxième opus ne m’a pas déçue, bien au contraire!

L’histoire reprend pratiquement là où elle s’était terminée dans le tome précédent. Le périple se déroule maintenant en Arendie, deuxième étape du voyage. Bien que j’aurais apprécié repartir tout de suite dans le feu de l’action, l’accalmie du début était somme toute bienvenue puisqu’elle permettait à la fois de resituer le lecteur, d’introduire un nouveau personnage et d’en apprendre un peu plus au sujet de Polgara. Toutefois, une fois tous les protagonistes réunis de nouveau, c’est reparti pour l’aventure! On a droit à beaucoup de péripéties et de l’action à foison! Tout au long du trajet, divers personnages oeuvrant dans l’ombre viennent mettre des obstacles sur le chemin de Belgarath, Polgara, Garion et tous les autres. C’est toujours un plaisir de les suivre, de découvrir comment ils feront pour se sortir de ces énièmes pétrins. L’intrigue tient le lecteur en haleine du début à la fin! C’est fluide, c’est cohérent, le tout avec une pointe de suspense.

Carte de l'Arendie

Carte de l’Arendie

De nombreux personnages viendront se greffer à la troupe de départ : Lelldorin, un jeune asturien très expressif, mais trop peu réfléchi, Madorallen, un chevalier mimbraïque qui, tout comme à Garion, me déplaisait au début, mais j’ai fini à m’habituer à sa grandiloquence, et finalement Ce’Nedra, une fillette capricieuse et déterminée qui fera des prises de conscience qui transformeront peu à peu son caractère (mais pas complètement hein, elle reste toujours aussi tête de mule ^^). Les personnages que l’on connaissait déjà sont quant à eux toujours aussi attachants, Silk se hissant encore en tête de mes chouchous.  ^^ Il n’y a rien à y faire, je l’adore celui-là! Même si on en apprend un peu plus sur chacun d’eux, il reste encore bien assez de zones d’ombre pour qu’ils gardent tous une part de mystère. Ce sont vraiment des personnages tout en nuances, bien travaillés!

Bref, un deuxième tome que j’ai trouvé meilleur que le premier grâce à la plus grande quantité d’action! Les protagonistes parcourent beaucoup de chemins, rencontrent plusieurs embûches et déploient souvent des trésors d’ingéniosité, subtils ou pas du tout, pour se sortir du mauvais pas! On sent l’intrigue avancé pas à pas, de façon fluide et cohérente. Les personnages sont toujours aussi charmants et possèdent une belle profondeur. On n’échappe pas encore une fois à quelques coquilles, mais rien de majeur, rien qui ne puisse réellement gâcher la lecture. J’ai bien hâte de me plonger dans le prochain tome, Le Gambit du magicien! Je regrette vraiment de ne pas avoir davantage de temps pour lire…

Appréciation globale :

Logo 2 du challenge Eddings

Excellent!!

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Eddings (2/5)!

Tomes…
T.1: Le pion blanc des présages – paru
T.2: La reine des sortilèges – paru
T.3: Le gambit du magicien – paru
T.4: La tour des maléfices – paru
T.5: La fin de partie de l’Enchanteur – paru

Pour d’autres avis, vous pouvez aller faire un tour sur la fiche Livraddict!
Lien vers Livraddict

Publicités

4 Réponses to “La Belgariade, chant 2 : La Reine des sortilèges de David Eddings”

  1. Caelina 6 mars 2011 à 15:01 #

    Eh oui, impossible de résister à Silk !! ^^
    La Belgariade reste une de mes saga favorites avec ses personnages haut en couleur.

  2. lefsÖ 9 mars 2011 à 10:01 #

    Arf comment je fais moi maintenant pour attendre la LC du premier tome ?
    J’espère que le 3ème tome te plaira tout autant 😉
    Bonne lecture !

    • Merkillia 9 mars 2011 à 19:49 #

      Hum, tu ne l’attends pas et tu le lis tout de suite? 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :