Capitaine Wilder d’Anne Robillard

30 Déc

Éditions de Mortagne - 2009 - 544 pages

Quinze ans se sont écoulés depuis la dernière partie entre le magicien et le sorcier. La petite ville de Little Rock a changé son nom pour celui de Nouvelle-Camelot et s’est graduellement transformée en magnifique cité médiévale, connue dans le monde entier.

Persuadés que le jeu ne reprendra que dans cent ans, Terra et Amy Wilder ont élevé leurs jumeaux en toute quiétude, les laissant développer leurs talents respectifs. Mais ils ont négligé un détail. N’ayant pas suivi la procédure d’abdication à la fin du match, Terra est toujours le chef de la Table Ronde.

Pressé de devenir le maître du monde, le sorcier se sert de ce petit oubli pour revenir à la charge. Il sait très bien que le successeur du vieux magicien n’est pas tout à fait prêt à se mesurer à lui et qu’il pourra ainsi le vaincre sans difficulté. Ce qu’il ignore, cependant, c’est que la prépotence et la fourberie ne font pas le poids devant l’amitié et la loyauté.

Cette aventure nous fait découvrir non seulement une tranche d’histoire ancienne, mais aussi la force du destin qui réunira deux frères.

Mon avis

Après la minuscule ouverture laissé à la fin du premier tome, je me demandais bien ce qui pouvait arriver. On retrouve donc les mêmes personnages, avec les marmots en plus, quinze ans plus tard, toujours en Colombie-Britannique. 

Bon. J’aime beaucoup cette auteure, mais je sais quand même reconnaître un mauvais début de livre lorsqu’il y en a un sous mes yeux, et ce fut le cas. De mon point de vue, un début moche comme pas possible. J’étais pliée de rire pendant les premiers chapitres tellement ce n’était pas crédible! Tout est beau et rose, Nouvelle-Camelot a eu un paquet de subventions pour se transformer, elle est connu mondialement, tous les habitants sont heureux de vivre dans une ambiance médiévale, tout le monde s’est reconverti dans des métiers du Moyen-Âge (et ils avaient évidemment tous des aptitudes pour leur nouveau métier), les étudiants de Terra ont tous réussi dans la vie (dans le domaine de la santé pour les uns, dans le domaine musical pour les autres), une harmonie sans pareil règne et patati patata… Un peu trop utopique à mon goût pour une histoire qui se passe dans la réalité d’aujourd’hui. Par chance, les descriptions sur ce trou temporel des quinze dernières années ne durent pas jusqu’au milieu du livre.

Donc, voilà pour le début. J’ai fini par mettre de côté tous les a prioris que m’ont causé les premiers chapitres, consciente que de les garder en tête m’empêcherait d’apprécier ma lecture. Et j’ai très bien fait, car la suite s’est avéré très agréable! Je pense qu’on reste loin d’un chef-d’oeuvre avec cette histoire très machinéenne, mais c’est dans la continuité du premier tome. On remarque encore cette même facilité dans les évènements qu’il y a dans Qui est Terra Wilder?. Tout ce beau monde s’en sort au final sans trop de dommages, mais on ne s’en plaint pas parce qu’on finit par s’attacher à eux. Les trois ados principaux, Aymeric, Mélissa et Bethanie, ne sont pas casse-pieds et ont tous des personnalités différentes qui se complètent bien. L’arrivée de Jacob, que l’on apprend à connaître très peu finalement, est synonyme de révélations pour beaucoup de personnages. Dommage que tout passe si bien, dans le sens où la « découverte » de ce jeune homme remue peu les personnes concernées. Leurs sentiments sont abordés très superficiellement et rapidement. Sans doute l’auteure ne voulait-elle pas que cela tourne au drame familial, mais davantage d’éclaircissements aurait été apprécié. Reste qu’on a toujours autant d’intérêt à suivre les mille et une périphéties de nos personnages qui ne se méritent pratiquement aucune pose pour souffler! Tout va vite: l’action et la lecture! Anne Robillard a un style simple et facile d’accès, rendant la lecture aisée.

Bref, un deuxième tome dans la même veine que le premier, où on retrouve malheureusement quelques défauts déjà présent dans Qui est Terra Wilder?, mais qui a un rythme et un suspens toujours aussi intéressants! Les pages se dévorent vite et il est parfois difficile de refermer le livre! Personnellement, je trouve qu’il est meilleur que l’autre opus! Et un petit plus pour la couverture qui est nettement plus jolie que celle du premier tome! Mais par contre, le titre, bof bof, l’auteure aurait pu trouver mieux ou en parler davantage dans le livre. ^^

Appréciation globale:

Bien.

Tomes…
T.1: Qui est Terra Wilder? – paru
T.2: Capitaine Wilder – paru

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :